Food for Thought about the Next-Generation Organizations

 

 

 

 

 

 

 

Category Archives: Organization

Et si Change4win était conçu pour “servir l’important” et faciliter la mission du “Chief Chaos Officer” d’Olivier Zara ?

Faut-il créer un poste de Chief Chaos Officer ? – Management de l’intelligence collective

Extrait du livre “La stratégie du Thé, agilité, innovation et engagement dans un monde digital, incertain et complexe” : Un leader paradoxal se sentirait moins seul pour relever les 7 défis s’il pouvait compter sur l’aide d’un Chief Chaos Officer qu’on pourrait traduire par Directeur du Chaos. Il s’occuperait de l’important (concevoir) tandis que la logique de l’Ordre est centrée sur l’urgent (exécuter). Il s’agirait donc de créer une fonction spéciale : un gardien de l’important.

“Toutes les entreprises ont vocation à devenir des plateformes” Gilles Babinet

Mais le management, par contre, progresse peu. Or, c’est le plus important. La révolution numérique introduit des modèles plats ou presque plats, qui remplacent la hiérarchie. Le poids des conservatismes, l’absence d’un personnel formé aux enjeux du numérique, la verticalité héritée de la fascination française pour les élites, ralentissent ce processus.

Read More . . .
Cela crée des résistances. Il est alors difficile d’imposer l’idée que la révolution numérique est une révolution par la base, qu’il est nécessaire de repenser le management de l’entreprise du sol au plafond, et de faire comprendre que les fonctions support numériques (analytics, messageries instantanées, project sharing…) remplacent largement la hiérarchie.

“Toutes les entreprises ont vocation à devenir des plateformes” Gilles Babinet

Entrepreneur depuis l’âge de 22 ans, Gilles Babinet est un touche-à-tout. Depuis juillet 2012, ce penseur indépendant est aussi le « Digital Champion » de la France auprès de la CE, pour apporter à Bruxelles une autre vision des enjeux de la révolution numérique. Très influent à gauche comme à droite, le cofondateur de la startup Captain Dash publie son 3e ouvrage, « Transformation digitale : l’avènement des plateformes ». Un livre clair et distancé pour comprendre les enjeux de l’« ubérisation » des entreprises et de la société. Une révolution « brutale », qui n’en est encore qu’à ses débuts, estime-t-il.

Organisations responsabilisantes Michelin

La plateforme Change4Win organise ce type de démarche, et permet notamment d’aligner les équipes vers le même objectif, de gérer les dysfonctionnements et les réflexions de chaque groupe vers l’atteinte des objectifs et la résolution des dysfonctionnements.

Organisations responsabilisantes Michelin

http://www.michelin.com Avec la mise en place d’Organisations Responsabilisantes, Michelin développe l’autonomie de chacun dans les équipes, pour trouver un …

Oui vous investirez demain dans l’entreprise la plus engagée, ouverte, intelligente et collective parce que c’est la meilleure garantie que cette organisation existera encore dans les 20 ans qui suivront !
L’impact sur le management sera majeur : on va passer de l’ère du CEO, le Chief Executive Officer … à celle du CIO … le ‘Collective Intelligence Officer’ … Ce leader saura animer et opérer les processus collaboratifs les plus sophistiqués et les plus puissants au sein de son organisation et avec ses parties prenantes externes.

Read More . . .
Ainsi, la planification stratégique va changer : fini la définition d’une stratégie en petit comité, COMEX et quelques consultants en stratégie qui après quelques réunions pondent une vision à 3/5 ans et la passe à la Direction de la Communication pour la faire s’approprier autant que possible par l’ensemble des salariés.

Il va devenir de plus en plus difficile pour les directions d’entreprises et les instances publiques de ne pas s’ouvrir à l’intelligence collective. Ne pas l’adopter c’est courir le risque de commencer à générer de la méfiance quant à la transparence et la bonne foi de leurs motivations : c’est courir le risque de montrer que nos leaders n’ont en fait pas confiance dans la capacité créative de leurs propres équipes, de leurs clients et de leurs partenaires…

Finalement lancer une démarche d’intelligence collective est la meilleure marque de confiance qu’on puisse donner à ses salariés, ses citoyens, et son écosystème.

C’est n’est pas une question de mode mais une question de survie.

Exceller dans la maitrise des processus de mobilisation de l’intelligence collectivedes parties prenantes de l’écosystème d’une organisation va incontestablement devenir LA compétence clé des leaders de demain et la garantie de la confiance qu’ils inspireront !

Intelligence collective et confiance

(Extraits de mon TEDx Talk du 9 Novembre 2016 lors du TEDx Corporate de TOTAL sur le thème de la Confiance) Le référendum est tout sauf une démarche

Stéphanie Paluch : « Business is changing to a smart, connected world »

An organization becomes smart when all their softwares and equipment are connected, and send to the owner real time message about the performance.

The company can then monitor, control, decided based on more information, and take actions to optimize their offers and processes.

In addition, businesses can decide to go further and change their business model by developing new differentiating capabilities made possible thanks to digitization.

Stéphanie Paluch : « Business is changing to a smart, connected world »

Stéphanie Paluch, professeur à la RWTH Aachen University, évoque le futur des « smart technologies ». Un témoignage issu de la soirée « Prediction evening : one future, three visions », organisée le 20 janvier dernier par le Paperjam Club.

The Deliberatorium

Here a Collective intelligence project from MIT with experts from the US large corporations : Bain Consulting, Xerox Research, Fluminense Federal University, Brazil ; Ecole Central Paris, University of Naples, Italy ; Eindhoven University of Technology, Netherlands ; Harvard ; Intel ; University of Otago, New Zealand

Actino project is much more advanced and is based on human thinking ontology that makes it the most powerful collective intelligence tool in the world.

combien d’entreprises sont en réalité totalement organisées pour la précédente révolution industrielle

” vous n’avez pas compris la révolution des plateformes et de la communication ? On est déjà à celle des services et de l’expérience client.
Le business n’a pas de pitié pour les retardataires.
– Organisé en réseau
– Learning organization
– vision ambitieuse voir démesurée
– connectée, en interne comme en externe, décloisonnée
– pense en agissant et a depuis longtemps oublié la séparation entre ceux qui pensent et ceux qui font. Tout le monde y est « thinker » et « doer » à la fois.”

Medium – Read, write and share stories that matter

Welcome to Medium, a place to read, write, and interact with the stories that matter most to you. Every day, thousands of voices read, write, and share important stories on Medium.

Chris Argyris : theories of action, double-loop learning and organizational learning

Single-loop learning seems to be present when goals, values, frameworks and, to a significant extent, strategies are taken for granted. The emphasis is on ‘techniques and making techniques more efficient’. Any reflection is directed toward making the strategy more effective.
Double-loop learning, in contrast, ‘involves questioning the role of the framing and learning systems which underlie actual goals and stratégies.

Read More . . .
The former involves following routines and some sort of preset plan – and is both less risky for the individual and the organization, and affords greater control. The latter is more creative and reflexive, and involves consideration notions of the good. Reflection here is more fundamental : the basic assumptions behind ideas or policies are confronted… hypotheses are publicly tested… processes are disconfirmable not self-seeking

Chris Argyris : theories of action, double-loop learning and organizational learning

Chris Argyris : theories of action, double-loop learning and organizational learning. The work of Chris Argyris (1923-2013) has influenced thinking about the relationship of people and organizations…