Food for Thought about the Next-Generation Organizations

 

 

 

 

 

 

Le fonctionnement en silos est de retour !

Avec la transformation digitale, la transversalité est aujourd’hui reléguée au second plan. Pourtant, cet enjeu est fondamental.

– Les solutions SaaS (Solution as a Service) sont spécifiques à des fonctions. Elles atomisent les Systèmes d’information, d’autant plus que les Métiers sont incités par les fournisseurs à les installer hors des DSI, pour gagner en rapidité et en indépendance.
– Mal maîtrisées, les méthodes agiles peuvent agir de même, ne traitant que des enjeux spécifiques des projets, ignorant des interactions avec les autres fonctions et les autres parties des Systèmes d’information.
– Le sacre du time to market, aussi important soit-il, pousse à la simplification, à la mise en œuvre rapide, au contournement de toutes les étapes des projets qui ne seraient pas jugées utiles à court terme par leurs promoteurs.

Read More . . .
Les projets sont gérés au détriment de la fluidité de fonctionnement des entreprises, de la vision collective et de la coopération.
Or, avec la transformation digitale, la transversalité des fonctions devient vitale. Les Systèmes d’information sont accessibles via le web, les mobiles et les objets connectés. Ils interagissent directement avec le grand public. Des algorithmes prennent directement des engagements qui doivent être tenus en aval par les fonctions opérationnelles. Pas question de faillir ! Vaut mieux que les organisations, les systèmes et les processus soient parfaitement opérants pour satisfaire les clients à chaque instant. La fluidité et l’excellence opérationnelle sont des facteurs compétitifs déterminants.

digital-le-retour-des-silos-didier-pompigne

ING’s agile transformation

Established businesses around the world and across a range of sectors are striving to emulate the speed, dynamism, and customer centricity of digital players.

Agility is about flexibility and the ability of an organization to rapidly adapt and steer itself in a new direction. It’s about minimizing handovers and bureaucracy, and empowering people.

Read More . . .
The key has been adhering to the “end-to-end principle” and working in multidisciplinary teams, or squads, that comprise a mix of marketing specialists, product and commercial specialists, user-experience designers, data analysts, and IT engineers—all focused on solving the client’s needs and united by a common definition of success.

ING’s agile transformation

Two senior executives from the global bank describe their recent journey.

7 Ways to Keep Your Focus on Execution After the Idea

Great article about the execution of change :
1. Tune the business model to optimize value for all constituents
2. Plan for pivots as improvements based on results
3. Enable team members to run the business as their own

Read More . . .
4. Two-way communication at all levels is always top priority
5. It’s hard to improve results that you don’t measure
6. Define at least one worst-case scenario and recovery plan
7. Optimize team efforts with the latest technology and tools.

7 Ways to Keep Your Focus on Execution After the Idea

Are you sure your startup is moving beyond the idea stage to assure long-term business success ?

Most AI systems deliver an answer, their best possible answer, even if it’s a stupid (or dangerous) answer. AI systems must become capable of doubt (I think the answer is A but I am not too sure and it could very well be B) and humility (I have no clue what the answer is) and it must be ready to learn at all times (please show me the right answer and I will know better next time).

Read More . . .
These are just 4 characteristics which, I believe, are desirable for future AI systems…. :
– Fast and constant response time no matter how large the knowledge base is ;
– Ability to handle doubt or ignorance ;
– Ability to learn on the job in real time ;
– Ability to process data locally

Is Your Artificial Brain Smart Enough ?

Artificial Intelligence is everywhere. Whether it’s called Machine Learning, Neuromorphic Computing, Deep Learning, Autonomous this or Smart that,

“Toutes les entreprises ont vocation à devenir des plateformes” Gilles Babinet

Mais le management, par contre, progresse peu. Or, c’est le plus important. La révolution numérique introduit des modèles plats ou presque plats, qui remplacent la hiérarchie. Le poids des conservatismes, l’absence d’un personnel formé aux enjeux du numérique, la verticalité héritée de la fascination française pour les élites, ralentissent ce processus.

Read More . . .
Cela crée des résistances. Il est alors difficile d’imposer l’idée que la révolution numérique est une révolution par la base, qu’il est nécessaire de repenser le management de l’entreprise du sol au plafond, et de faire comprendre que les fonctions support numériques (analytics, messageries instantanées, project sharing…) remplacent largement la hiérarchie.

“Toutes les entreprises ont vocation à devenir des plateformes” Gilles Babinet

Entrepreneur depuis l’âge de 22 ans, Gilles Babinet est un touche-à-tout. Depuis juillet 2012, ce penseur indépendant est aussi le « Digital Champion » de la France auprès de la CE, pour apporter à Bruxelles une autre vision des enjeux de la révolution numérique. Très influent à gauche comme à droite, le cofondateur de la startup Captain Dash publie son 3e ouvrage, « Transformation digitale : l’avènement des plateformes ». Un livre clair et distancé pour comprendre les enjeux de l’« ubérisation » des entreprises et de la société. Une révolution « brutale », qui n’en est encore qu’à ses débuts, estime-t-il.

10 qualités de leaders incontournables à l’ère cognitive et digitale – FutursTalents

Les 10 caractéristiques des leaders énoncées dans cet article, sont plutôt celles des organisations du futur que les leaders devront construire.

10 qualités de leaders incontournables à l’ère cognitive et digitale — FutursTalents

Alors que l’intelligence artificielle s’installe, les leaders sont poussés à démontrer de nouvelles qualités et à développer un nouveau mindset.

Entreprise libérée, agile ou startup : les 7 secrets des entreprises qui surperforment

Donner du sens chez FAVI, c’est savoir pour qui on travaille et pourquoi. Chaque salarié appartient à une mini usine dédiée à un client. Un client que l’on peut aller rencontrer dès que le besoin s’en fait sentir. Ainsi chaque acteur à une vision globale et connait la finalité de son travail. Il n’est pas perdu dans une organisation scientifique du travail ou chaque opérateur réalise une partie d’un processus dont tout le monde a oublié depuis longtemps la finalité.

Le futur du travail et la mutation des emplois

les progrès en apprentissage – en particulier le deep learning – sont spectaculaires lorsque la question à résoudre est précise et lorsqu’il existe beaucoup de données pour apprendre. En revanche, s’il y a peu de données (s’il faut extrapoler sur peu de faits, le « sens commun » devient fondamental et cela reste un sujet difficile) et surtout si l’objectif est mal défini (et encore plus lorsqu’il s’agit de définir ses propres objectifs), l’être humain conserve pour quelques temps un avantage sur la machine.

Le futur du travail et la mutation des emplois

« L’usine de Sharp pour produire des dalles LCD est spectaculaire : moins de 20 personnes pour plus d’un kilomètre carré d’usine, cette visite m’a profondément marquée. »

Where machines could replace humans–and where they can’t (yet)

Very interesting article about the activity that could be automated. It takes into account predictability of work, and human thinking operations. However, there is difference between automation and digitization. Some activities can’t be automated but can be considerably more productive with the help of digital tools.

Where machines could replace humans–and where they can’t (yet)

The technical potential for automation differs dramatically across sectors and activities.